Perdus de vue

A Mulhouse, un certain nombre de partenaires sociaux et associatifs sont réunis autour du dispositif des « perdus de vue ». Le but ? Aller à la rencontre de jeunes déscolarisés et sans emplois et leur proposer un certain nombre d’activités.

Ce parcours en 3 temps permettra de déceler envies et compétences afin d’orienter les jeunes et de les aider à élaborer progressivement un projet professionnel ou de formation. ZEST a participé à ce dispositif en proposant aux jeunes de découvrir le métier de Journaliste Reporter d’Images. Et ensemble, nous avons tourné ce sujet.

Publicités

Une réflexion sur « Perdus de vue »

  1. bonjour!
    perso. je suis extrêmement écoeurée car cela fait des années que je propose de toutes part mes services à des associations des communes administrations et sous les excuses suivantes sous-entendues bien ils ne vont pas vous le dire directement tout cru l’humain préfère être indirect pour être soi-disant correcte alors que l’insultes et le rejet nous le sentons et le constatons pas besoin d’aller en grandes école pour cela !
    **(car de toutes façon dans ces grandes écoles ont y apprend que le mensonges comment bien mentir pour mieux trahir et voler profiter des son prochain qui n’est que source de pognons et de cobaye et pour lesquels il faut soit être sont alliés, soit s’en servir pour son propre avancement !
    et pour cela n’avoir aucune pitié et aucun sentiment qui pourrait être contraire au travail demander ! voilà ce que l’on vous enseigne de partout dans les écoles !)**
    donc je disais que l’on me rejet/m’ignore sous les raisons suivantes
    * indigente (j’en ai même qui ont osé me demander ce que signifie ce mots dur dur de nos jours poser de telles questions !!!!)
    * sans aucune relation >pour me pistonner et/ou s’en référer
    * sans aucune famille (pour m’aider me soutenir, je suis de la dasse 1961)
    * sans charge de famille (ne pouvant pas donc avoir des aides des administrations concernées > Caf et certaines associations
    * et pour couronné le tout handicapée reconnue entre 50-79% avec interdiction de travailler !
    comme cela je ne peux avoir droit à des aides la MDPH quelles qu’elles soient : matériels/financières/humaines
    * n’ayant pas le droit à l’ALD je ne peux non plus avoir le droit à des aides de la Sécurité social pour me soigner et être suivi sérieusement par des médecins RESPONSABLE humainement et sentimentalement (serment d’Hippocrate respecter et donc soigner les CMUC comme n’importe qu’elle autre vie).
    *les services sociaux quels qu’ils soient ne peuvent agir qu’en circonstance DE NOS DROIT DECLARE à L’ DE SES SECTEURS donc toutes personnes ne rentrant pas dedans ne lui reste plus que 2 autres choix de survie !!!!!
    *** le premier choix est la rue sans nouriture ni soins etc…
    *** le 2è chois est l’asile psychiatrique avec aservicement aux ordres donnés et bourré de cachets pour tenir chaque jour un jour de plus dans ce monde ferrique voilà pourkoi la misères du monde que ce monde renie et dénigre en se ferment les yeux et les oreilles et préférant gémir que rugir, ainsi que de maudire à la place d’agir, dans la tolérance dans une écoute empathique ainsi que par respect des différences de gouts qui font nos actions et créant nos émotions !!!!!!
    bonnes méditations et belles actions pour de bonnes intentions !
    un être humaniste et certainement pas conformiste autre qu’à l’univers et ses propres lois !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :